Connect
En Haut

Ce que Christian Montaignac pense de l’ENA

Longtemps, j’ai cru que Léna était le prénom d’une fille, jusqu’au jour où l’expression « faire Léna » m’a heurté. Et puis, j’ai appris que nous vivions en Enarchie, l’énarque pouvant devenir monarque. Très vite, j’ai compris qu’il n’était que « le bureaucrate de Bruxelles » (ou de Bercy) pour être autant rejeté. Comme je dispose du privilège de ne connaître aucun Enarque dans l’intimité, j’attends une rencontre pour savoir si je me joins à la détestation générale. Pour l’instant, au bord de la « phobie administrative », je reste méfiant.

Plus d'informations dans Ce que les écrivains pensent de l' ENA