Connect
En Haut

Orson Welles: Macbeth se met à table

Numéro 86 – Littérature étrangère

Les confessions géniales et gênantes du grand et gros Citizen Kane.

C’est Orson qui en a eu l’idée. Un enregistreur qui tourne, un micro qui se fait oublier. Au génie, on doit l’éternité. Jaglom, un ami qui ne ressemblait à personne. Ni un lèche-botte, ni un fouille-merde. Un mec cool. Et des conversations qui s’envolent, brillantes, drôles, méchantes. Au restaurant français “Ma Maison” à L. A., entre 1983 et 1985, les deux amis déjeunent chaque semaine. Orson se donne, Jaglom prend tout. Quand il parle de Rita qu’il aimait tant parce que « personne d’autre que moi n’aurait pu prendre soin d’elle comme je l’ai fait ». Ou Garbo qui ne s’est pas gênée pour snober Dietrich venant lui faire deux ou trois compliments « Parfait, au suivant ». La tête de Marlene ! Et Clark Gable, ce « grand gaillard tout gentil » dont la femme est morte dans un accident d’avion abattu par les nazis. Ou Yul Brynner qui a fini par avouer un soir de grosse cuite qu’il n’avait rien d’un mongol ou d’un tzigane mais qu’il était tout bonnement… suisse ! La légende en prend un coup.

Mosley, un homme charmant, on en oublierait presque son côté fascisant. De Gaulle, quelle arrogance ! Les Français ? Des faux jetons. “Falstaff” devait remporter la Palme d’Or à Cannes, on a préféré le film d’un petit jeune d’une mièvrerie sans nom : “Un homme et une femme”. Le cinéma, quel cirque ! Welles est mort le 10 octobre 1985, une machine à écrire sur les genoux. Crise cardiaque ou dénouement inattendu ? Il reste Kane et le troisième Homme, les Ambersons et Othello, Macbeth, le Procès, Arkadin… Un tête-à-tête avec Orson, n’est pas suffisant, c’est toute une vie qu’il nous faudrait. Celle-là, ou une autre.
S. des H.

En tête à tête avec Orson, conversations entre Orson Welles et Henry Jaglom, éditées et présentées par Peter Biskind, traduit de l’anglais par Bernard Cohen, Robert Laffont, 366 p., 21,50 €.

Plus d'informations dans Littérature étrangère

  • Cervantès ou l’effet de Manche

    Numéro 93 – Littérature étrangère   De surprenantes révélations sur l’auteur emblématique de “Don Quichotte”.   C’est l’un des ouvrages les...

    Jean-Claude Lamy4 mars 2016
  • Samuel Beckett : Le désespéré métaphysique

    Numéro 92 – Littérature étrangère   Les lettres de maturité de l’auteur de “Godot” enfin éditées chez Gallimard.   Les lettres...

    Maxence Caron16 février 2016
  • Un grand roman sur la cruauté

    Numéro 89 – Littérature étrangère   Martin Amis nous plonge dans les ténèbres du désir aveugle de faire le mal. Le...

    Michel Erman13 novembre 2015
  • Le black dog de Churchill et de Charlot

    Numéro 88 – Littérature étrangère L’histoire qui a uni Winston et Charlie contre les méfaits de la dépression. Ils se rencontrent...

    Vincent Landel27 octobre 2015
  • La merveilleuse muse de papa Schulz

    Numéro 87 – Littérature étrangère Évocation d’une femme magnifique qui fut la fiancée d’un Polonais génial. Bruno Schulz (1893-1942) est l’autre...

    François Kasbi9 septembre 2015
  • Vénus Khoury-Ghata: Vénus au miroir

    Numéro 86 – Littérature étrangère   La grande poétesse libanaise prouve encore qu’elle est un écrivain de la ferveur. René Char...

    Claude Delay25 août 2015