Connect
En Haut

Tout va bien

Un travelo à barbe gagne l’Eurovision, Mme Taubira refuse de chanter la Marseillaise, les garçons doivent porter des jupes à Nantes. Tout va bien. Ségolène Royal critique des membres du gouvernement dont elle fait partie, Anne Sinclair s’indigne du film de Ferrara alors que son ex se comportait avec les femmes comme un porc, Jean-François Copé ne raconte que des niaiseries. Tout va bien. Ces imbéciles font tout pour que Le Pen gagne des points. Il n’y a aucune raison de râler, on doit être optimiste. Les jeunes quittent la France, les vieux quittent les jeunes, la France quitte les jeunes et les vieux. Tout va bien.

Pour l’être, optimiste, on vous conseille de lire quelqu’un qui ne l’était pas : Romain Gary. Un héros. Comme c’est le centenaire de sa naissance, l’Herne a la bonne idée de publier “Une petite femme” et “Un soir avec Kennedy”. Lisez ou relisez ça et laissez tomber Internet, cette cage tremblante et perverse, véritable narcissisme du manque de conscience moderne. On ménage ses yeux, on fait souffler un air vivifiant sur notre barbarie si aimable. Gary faisait un travail de Romain. Tout va bien.
F.C.

Plus d'informations dans Edito

  • Une idée de l’ enfer

    Numéro 86 – Edito En France, on aime jouer. On met beaucoup de politique dans la morale et peu de morale...

    François Cérésa6 juillet 2015
  • Sacré Lupin

    Numéro 85 – Edito Adrien, qui ne nous a pas encore fait ses mémoires, est un esthète. Il aime l’art. Il...

    François Cérésa11 juin 2015
  • Astruc

    C’était la belle époque. Le diesel polluait moins, les ministres de la culture aussi. Potiche Pellerin n’était pas encore née, Radio...

    François Cérésa19 mai 2015
  • Notre amie la rose

    On parle de french bashing. Il s’agit plutôt de french merding. Regardez Najat Vallaud-Belkacem. Aussi pertinente que l’inénarrable Fleur Pellerin (la...

    François Cérésa2 mai 2015
  • Alex

    À chaque fois qu’un livre de Dumas renaît de ses mousquetaires, on se met en garde. C’est bon. Un vent de...

    François Cérésa24 mars 2015
  • Jean-Luc Godard L’écaillé du cinéma

    Quand le père de la Nouvelle Vague et d’“À bout de souffle” inspire (bien ou mal ?) les romanciers. « Je suis...

    Emmanuelle de Boysson4 février 2015