Lecture du moment
Ce que Christian Montaignac pense de l’ENA

Ce que Christian Montaignac pense de l’ENA

Longtemps, j’ai cru que Léna était le prénom d’une fille, jusqu’au jour où l’expression « faire Léna » m’a heurté. Et puis, j’ai appris que nous vivions en Enarchie, l’énarque pouvant devenir monarque. Très vite, j’ai compris qu’il n’était que « le bureaucrate de Bruxelles » (ou de Bercy) pour être autant rejeté. Comme je dispose du privilège de ne connaître aucun Enarque dans l’intimité, j’attends une rencontre pour savoir si je me joins à la détestation générale. Pour l’instant, au bord de la « phobie administrative », je reste méfiant.

Voir les commentaires (3)

    Laisser une réponse

    2020 © Service littéraire, tous droits réservés.