Connect
En Haut

Ce que pense Gilles Martin-Chauffier de l’ENA

Des adolescents trop travailleurs entrent un jour à l’Ena avec l’idée de plaire à leurs parents, puis de diriger la France. Par calcul, ils disent vouloir la transformer. En réalité, ils ne changent que la moquette et la secrétaire du bureau d’où ils contrôlent le sommeil de notre brillante administration. Quant à la France, elle reste leur sujet de conversation préféré – rien d’autre.
G.M.-C.

Plus d'informations dans Ce que les écrivains pensent de l' ENA

  • Ce que pense Jean d’ Ormesson de l’ ENA

    La France a toujours besoin d’un normalien. L’un des drames de la France, c’est qu’elle est dirigée par des énarques alors...

    Jean d' Ormesson4 février 2015
  • Ce que pense Bruno de Cessole de l’ ENA

    L’ENA est une école admirable à ne jamais imiter, ont déclaré les Anglais peu après sa création. Conservons-la à condition d’envoyer...

    Bruno de Cessole4 février 2015
  • Ce que pense Stéphanie Des Horts de l’ENA

    Une espèce qui n’est toujours pas en voie de disparition et dont les spécimens les plus remarquables ressortent à chaque gouvernement....

    Stéphanie des Horts5 janvier 2015
  • Ce que Jules Magret pense de l’ENA

    Comme Valls, il a de belles esgourdes. Il se blaze Jouyet. Cette girouette nous rouille les bignes. On est raccord avec...

    Jules Magret2 décembre 2014
  • Ce que le juge Lambert pense de l’ENA

    Valérie Trierweiler et moi avons trois points communs. Nos ouvrages sont sortis le même jour et nous avons partagé la chambre...

    Jean-Michel Lambert2 décembre 2014
  • Ce que Laurent Bettoni pense de l’ENA

    L’ÉNA, en quelques chiffres glanés sur Internet, c’est 3 présidents de la République, 7 Premiers ministres, 3 membres du présent gouvernement,...

    Laurent Bettoni12 novembre 2014