Un petit Service ?

 

Chers amis lecteurs, ce n’est pas un scoop, la presse écrite se porte mal. Nous sommes comme les autres, encore plus fragiles peut-être, car personne ne nous subventionne. Ni l’Etat, ni les instances chargées de venir en aide à la presse. Service Littéraire se débrouille seul depuis plus de douze ans. Nous n’allons pas nous plaindre, ce n’est pas le genre de la maison. Vaille que vaille, nous conservons notre esprit mousquetaire, au grand dam des lèche-cul professionnels. Mais un journal reste un journal.
Il faut le concevoir, le fabriquer, le distribuer. Bref, le tenir à bout de bras.
Il y a l’impression, le routage, la Poste, etc. Tout cela coûte cher. Surtout pour une petite structure. Et cette crise du coronavirus n’a pas arrangé les choses. Impossible d’avancer masqué (!). Aussi sommes-nous désolés de ne pas avoir publié le numéro du 1
er avril. Non, ce n’était pas un poisson. Malheureusement, l’ambiance n’est pas vraiment à la galéjade. Nous sommes en difficulté. Nous n’avons jamais fait cela jusqu’à présent, mais nous sollicitons votre soutien sous forme de don à Service Littéraire. En somme, un petit service. Il en va de sa survie.
Si nous échouons, tant pis, nous arrêterons. Nous aurons eu la fierté de faire pendant douze ans un journal qui a un ton, une âme, ce qui n’est pas difficile à une époque où tous les journaux se ressemblent, plus consensuels et suivistes les uns que les autres.
Vive la Nation !

La Direction

Vous pouvez adresser vos dons (chèque) à Service Littéraire, 24 rue de Martignac, 75007 Paris.

ou par carte bancaire sur le site www.servicelitteraire.fr, rubrique “Nous soutenir”.

Numéro 141 – Octobre 2020 – Papier

2,50 

Catégorie :